Grande galerie

Elliot Doughtie
Cuillère

Type de projet

Exposition

Date

7 janvier 2022 13 février 2022

Vernissage

Le projet

Cuillère

Invité à participer à une résidence d’un mois dans les ateliers de l’Œil de Poisson en décembre 2021, Elliot Doughtie présente l’exposition Cuillère dans la Grande galerie dès le 7 janvier prochain. L’artiste américain expose une œuvre installative qui use de l’esthétique de la salle de bain pour ouvrir une discussion toute en subtilité sur les enjeux queers et sur les rapports fluides que nous entretenons avec les objets, l’espace et nos propres corps. 

 

Le mot cuillère, lorsque prononcé par l’artiste anglophone, rappelle la sonorité du mot queer. En choisissant un titre qui décrit d’abord un objet avant de référer à un état, Doughtie reconduit ses intérêts pour la fluidité des choses, des gens et des ressentis tout en dévoilant en partie son expérience intime et personnelle de la langue. 

 

De la même manière, les objets et l’architecture de la salle de bain sont présentés dans Cuillère comme autant d’éléments d’un vocabulaire qui emprunte davantage aux ressentis qu’aux sens signifiés des objets. Tuiles et tuyauteries invitent dès lors à recréer l’état de vulnérabilité et d’intimité vécu dans l’espace d’une salle d’eau. Plus encore, ils évoquent une interconnexion entre les choses et les personnes ainsi qu’un mouvement incessant entre différents statuts.

_____

En.

After a one month residency with L’Œil de Poisson, Elliot Doughtie presents Cuillère, an installation taking place in the Grande Galerie. In his first Canadian exhibition, the American artist uses the environment of a bathroom to explore a subtle and nuanced conversation on queerness, and furthermore the awkward relationship between objects, spaces and bodies.

 

When pronounced by the artist, who is not fluent with the language, the french word “cuillère” (spoon) sounds just like queer. This surprising sonority allows Doughtie to introduce his practice : the descriptive object is always more than just the object itself. Oscillating between references and feelings, the artist once again renews his interest for the fluidity between objects  and the body  while partly unveiling his own intimate experience of life.

 

In the same way, the objects and the architecture of a bathroom are presented in Cuillère as so many elements of a vocabulary that borrows more from the references than from the meanings of the objects. Tile walls accompanied by plaster fruits, and copper pipes therefore are metaphors for the body, and are asked to recreate the state of vulnerability and intimacy experienced in the space of a bathroom. Even more, they evoke an interconnection between things and people as well as an incessant movement between different states.

 

À propos de l'artiste

Elliot Doughtie

Originaire de Dallas au Texas, Elliot Doughtie est un artiste vivant et travaillant à Baltimore dans le Maryland aux États-Unis. Sa pratique se définit par un désir de créer des relations entre les objets et les corps comme une métaphore du malaise qui découle des situations intimes. En liant des concepts associés à l’alchimie, à l’érotisme timide, au quotidien et à l’étrange, l’artiste se sert de la sculpture et de l’installation pour générer de nouvelles expériences physiques qui transcendent les attentes sociales normatives tout en soulignant la nature queer de l’objet et de ses fonctions assumés.

 

Titulaire d’un BA de la Tulane University et d’un MFA du Maryland Institute College of Art, Doughtie est également récipiendaire du prix Maryland State Arts Council Individual Artist de 2018 et d’une bourse de la Fondation Joan Mitchell reçu en 2018. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions à travers les États-Unis dans des galeries comme Basketshop (Cincinnati), LangerOverDickie (Chicago) et Fjord (Philadelphie).

_____

En.

 

Elliot Doughtie is a Baltimore, MD-based artist originally from Dallas, TX. At the core of Doughtie’s work is a desire to form intimate relationships between objects and the body in proximity to the awkwardness of intimate situations. Relating alchemy, shy eroticism, the quotidian and the strange, he utilizes sculpture and installation in the service of generating new bodily experiences that transcend socially normative expectations and the inherent queerness of an object defying its assumed function.

 

Doughtie has been in many exhibitions throughout the US including: Basketshop Galley (Cincinnati, OH), LangerOverDickie (Chicago, IL), Fjord Gallery (Philadelphia, PA), School 33 Art Center (Baltimore, MD), The Nasher Sculpture Center (Dallas, TX), Arlington Arts Center (Arlington, VA), and Re:Art show (Brooklyn, NY). Artist residencies include ACRE (Steuben, WI). Doughtie received a BA from Tulane University and a MFA from Maryland Institute College of Art. He has received a Maryland State Arts Council Individual Artist Award and is a 2018 Joan Mitchell Foundation Painters & Sculptors Grant recipient.

Crédit : Crédits : CFO

Crédit : Crédits : CFO

Crédit : Crédits : CFO

Crédit : Crédits : CFO

Crédit : Crédits : CFO